“Books about the future of work make the same mistake : they fail to look back at the history of work or more precisely the history of books about the future of work and how wrong they were.”

The Year Without Pants is the story of Scott managing his team working remotely most of the time (it seems that working without pants is a kind of a funny way to say working remote), learning to use new types of online collaboration tools in the process while never using email.

A book to put in perspective with another essay published on the topic of remote work with 37Signals latest publication : Remote.

A complementary set of books about the future of work : a wonderful piece about learning to adapt to a start-up culture (Berkun’s) and some practical advises to evangelise and then succeed in remote work (37Signals) … Read the rest of this entry »

geants

Octo Technology a organisé le 20 Novembre un petit déjeuner très chic (quasiment un mini-USI) autour du sujet des Géants du Web.

Sujet que les Octos ont traité à de nombreuses reprises sur leur blog et auquel ils ont consacré un remarquable ouvrage collectif, disponible sur Amazon ou en téléchargement gratuit (avec inscription). Dans la grande tradition Octo, un ouvrage avec lequel chaque participant à ce petit déjeuner est reparti.

En synthèse, les acteurs majeurs du web d’aujourd’hui (Amazon, Facebook, Twitter, Google etc …) ont su se libérer des dogmes du passé et aborder des sujets avec fraîcheur pour apporter des solutions nouvelles, radicales, efficaces à de vieux problèmes de l’informatique pour citer l’introduction de leur ouvrage.

(NDLR : ils ont aussi su trouver des solutions nouvelles pour prendre quelques libertés avec la fiscalité mais ce n’est pas le sujet ici).

Une présentation du sujet puis une table ronde qui a fait intervenir des responsables d’entreprises hexagonales. Fabien Chazot (Meetic), Jean-Marc Potdevin (qui signe la préface du livre, de Viadeo), Ismaël Héry (LeMonde.fr) et Stéphane Priolet (CDiscount) ont ainsi répondu aux questions du modérateur Eric Biernat pour nous donner leur retour d’expérience sur ces pratiques. Une matinée particulièrement enrichissante synthétisée à un clic d’ici …

Read the rest of this entry »

This is a awesome talk by Sherry Turkle. Turkle is a professor in the Program in Science, Technology and Society at MIT and the founder and director of the MIT Initiative on Technology and Self.

She is the author Alone Together : Why we expect more from technology and less from each other and this talk introduces the book.

The pitch here : mobile and social take us away from real time conversation. It helps us setting enough distance with each others so that we can control conversation while editing our texting, posts, emails. We can therefore control the image we present about ourselves. As such, these tools not only change the way we do but they also change the way we are.

Profound and powerful it is strongly recommended. I recognized myself in some of the examples and I’m sure you also will. The second part (as of 09:30mns) is scary in how people wish devices could become more human.

A question to my Social Business Activists friends : how do we deal with this on a personal level and on an enterprise one ?

Some transcripts one click away. Read the rest of this entry »

On Twitter, ‘What a Party!’ Brings an Envious ‘Enough, Already!’ – NYTimes.com.

If you are interested in social networks news, there is ONE person you want to follow on Twitter : Mr Matthew Fraser. This gentleman is a fantastic curator of great news regarding the digital culture. This is one example.

Jeffrey Zeldman complained that TED tweeters “aren’t sharing knowledge,” but rather “letting you know they’re at TED and reminding you you’re not.” (“Retweeted” by many of Mr. Zeldman’s 156,000 followers, the post seemed to strike a chord.)(…)

Caterina Fake, the co-founder of the photo-sharing sight Flickr, called the anxiety produced by the technology “fear of missing out,” or FOMO.

Read the article here.

(English Version)

Travailleur de la connaissance : celle ou celui qui travaille avec l’information ou qui développe la connaissance dans le cadre de son activité professionnelle. (Peter Drucker – 1959)

Une définition simple et visionnaire qui prend d’autant plus de pertinence aujourd’hui qu’une proportion croissante de nos activités s’articule autour de l’économie de la connaissance. Les nouveaux médias du numérique y jouent un rôle prépondérant en contribuant à la diffusion de l’information, à la fluidification sociale et à la capacitation des travailleurs de la connaissance.

Sommes-nous pour autant épanouis et libérés de toute contrainte ? The Social Network propose des éléments de réponse …

Read the rest of this entry »

Dans le cadre des Chaires du Numériques, je suis intervenu dans une conférence organisée par les étudiants de l‘Institut des Sciences de l’Information et de la Communication (ISIC). Le sujet principal était le recrutement à l’ère du numérique.

Avant toute chose j’ai été particulièrement impressionné par le crew de Stratejic qui animait le débat : Eliot Jacquin et Julien Daubert. Des jeunes gens dynamiques qui ont complètement intégré les enjeux de l’entreprise et d’authentiques digital natives, très à l’aise avec les outils numériques (cf leur blog action miroir).

Le coeur de leur questionnement gravitant autour des problèmes de l’utilisation des réseaux sociaux dans les procédures de recrutement (i.e le recrutement 2.0) et n’étant pas pointu dans le domaine,  j’ai sollicité des références françaises sur le sujet : Aurélie Girard et Franck La Pinta. Tout deux, rencontrés sur des réseaux sociaux, ont eu la gentillesse de répondre à ces questions malgré le peu de temps dont ils disposaient. En effet, ces questions leur ont été adressées la veille de la conférence : une preuve, si c’était encore nécessaire, de l’efficacité des réseaux pour localiser des experts et obtenir rapidement des réponses pertinentes à des questions précises.

Deux spécialistes reconnus par la communauté ; une doctorante et un acteur majeur dans une grande entreprise : une dream team des RH2.0 dont je me suis fait le messager durant cette conférence avec des réponses, souvent convergentes, qui ont comblé nos étudiants …

Read the rest of this entry »

Over at the management exchange, Management 2.0 super-hero and hypertextual darling Gary Hamel has compiled a list of 12 work relevant characteristics for the Facebook Generation.

This is a highly recommend read which echoes hypertextual 10 principles of Enterprise 2.0 and Digital Natives Vs Corporate BS.

Here are the 12 characteristics. For the details, see the original postRead the rest of this entry »

Julian Casabiancas probably is alongside Peter Doherty the ultimate rock star of the 00s. Believe it or not, he has bucket loads of wisdom to share with managers … Read the rest of this entry »

Je me posais cette question en lisant le remarquable Here Comes Everybody de Clay Shirky : où en sont nos intellectuels sur le sujet des réseaux sociaux ?

Quelle réflexions, recherches et pensées sont produites par nos sociologues, économistes, philosophes, politologues, éditorialistes pour donner du sens aux remarquables mutations de la société que l’avènement du web collaboratif et des réseaux sociaux provoquent ? Et, au delà, quelle est la portée de cette réflexion dans le monde connecté ?

Talk about the revolution

Parce qu’elles transforment radicalement ce qui touche à notre travail, à la culture, aux médias, à la connaissance, aux métiers créatifs, ces technologies sont jugées révolutionnaires par des auteurs passionnants aux quatre coins du monde : où sont les nôtres ?

Où sont nos Clay Shirky, Jamie Surowiecki, Chris AndersonDavid Weineberger, Christopher Locke, Alexander Bard, Andrew McAfee, danah boyd ? Pour ces essayistes mondialement reconnus, le caractère révolutionnaire d’outils permettant pour la première fois de la diffusion de masse Many to Many ne fait aucun doute : il est comparé à ceux de l’imprimerie, du téléphone ou des outils de diffusion de masse (radio, télévision) …

Read the rest of this entry »

(Version Française)

The question I’m always asked when I run out of my friends/colleagues/dog patience with the issue of Digital Natives integration within the enterprise is : how to convince the proponents of this culture to adhere to a common professional project, to an organization with rules and commitments ?

The answer is straight-forward : leadership. A leadership for a post-ideologic generation. A leadership whose core resides in simple and clear principles, to put in practise, rather than plastic values nobody believes in.

Enterprise 2.0 represents a gradual immersion of the XXth century organisations into the web culture. Digital Natives Companies are born from this culture : there is no change required to adopt these principles as they are the core foundations the companies were built on.

In order to illustrate this assertion (and as promised), an overview of 37Signals, a GenY company achieving incredible results, from both financial and reputation perspectives. Read the rest of this entry »

(English Version)

Probablement dans le but de se rassurer, on parle souvent d’usages lorsque l’on évoque l’avènement du web. A mon sens, il s’agit d’un understatement important qui entretient une certaine incompréhension. La relation au web a développé une culture forte avec ses principes, des valeurs et des habitudes.

En cela, les  Digital Natives dispose d’un ADN tout autant révolutionnaire, bien que moins spectaculaire, que la génération des boomers.

Cette Génération Y présente des caractéristiques culturelles qui causent d’épineux problèmes au sein de l’entreprise en particulier au niveau de la propagan… erm.. communication interne.

Nous avons ici à faire avec des travailleurs de la connaissance, post-idéologiques,  sur-éduqués, sur-informés et irrévocablement connectés. Bref : une génération à qui il va être difficile de faire ingurgiter le corporate BS.

Quelques pistes pour faciliter cette communication …

Read the rest of this entry »

(Version française disponible).

One often refers to usages when talking about the advent of the collaborative web. In my opinion, this is an understatement which nurtures misunderstanding. The relationship developed by people with the collaborative web is much more of a culture with principles, values and habits.

In this respect, the Digital Natives has an equally revolutionary DNA, although less spectacular, than the boomer generation.

This Generation Y presents cultural characteristics that cause thorny problems within the organizations, in particular as far as the propagand … erm … internal communication is concerned.

Here we have to deal with knowledge workers : a post-ideological /over-educated /over-informed / born connected generation. In short : a corporate BS proof generation.

Some tips to facilitate the communication … Read the rest of this entry »

Ce qui fascine chez les A-Listers, ces bloggers incontournables de la blogosphère anglophone : le caractère multiple de leurs compétences et le fait qu’il s’agit de personnalités qui, au delà de la réflexion, sont en permanence dans l’action.

La richesse de leur parcours improbable leur donne une perspective originale et une meilleure appréhension des choses électroniques. Et cette compréhension intime des changements sociaux que nous vivons  leur confère une plasticité professionnelle et une aisance naturelle pour ré-inventer continuellement leur vie avec des activités où s’entremêlent recherche, écriture, business, consulting, art et technologies. La vie 2.0, quoi.

Hypertextual l’avait énoncé dans sa profession de foi : nous ne retrouvons pas cette pertinence dans la blogosphère.fr, et le sentiment est qu’indépendamment des raisons évoquées alors, un motif supplémentaire est ce manque de compétence transdisciplinaire au service de l’action.

Read the rest of this entry »

Ai mis en ligne cette présentation : Enterprise 2.0 : des plateformes collaboratives pour nourrir la connaissance, l’innovation et la productivité.
Audience cible : à peu près tout le monde dans l’entreprise, i.e travailleurs de la connaissance, managers, RH, décideurs, DSI etc …

Read the rest of this entry »

(Please check the revised edition of this presentation).

Just uploaded this Enterprise-2.0 presentation : Enterprise 2.0 : leveraging collaboration platforms to foster knowledge, innovation, productivity and engagement.

Best to see full screen.

Target audience is just about everyone in the company.

Read the rest of this entry »

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 312 other followers