mba zanetti

#hypertextual a eu la chance de croiser la route de Mariana Zanetti, auteure de The MBA Bubble qui vient d’être traduit dans la langue de Geneviève Fioraso sour le titre Le MBA est-il un investissement rentable chez les Editions Maxima.

L’ouvrage a ouvert une discussion de l’autre côté de l’Atlantique ou Mariana est citée par le Fincancial Times aux côtés de personnages aussi important dans le monde des écoles de management que le professeur de Stanford Jeffrey Pfeiffer (co-auteur d’un des livres de chevet de ce blog : The Knowing Doing Gap).

Il n’était pas envisageable que #hypertextual soit absent de cette conversation car le sujet de l’enseignement du management aujourd’hui réside à l’intersection des thèmes de ce blog : management, culture et 21ème siècle. Un sujet traité indirectement dans de nombreux billets et fontalement dans la revue d’un autre ouvrage polémique sur le sujet : Managers not MBAs de Henry Mintzberg. Tout comme ce dernier ouvrage, Le MBA est-il un investissement rentable s’avère être une lecture indispensable pour ceux qui envisagent ce cursus ou qui souhaitent prendre du recul sur le sujet après l’obtention de ce diplôme.

Mariana a eu la gentillesse de nous expliquer pourquoi : c’est ici et maintenant … Read the rest of this entry »

Peter Gumbel est auteur, journaliste à Time Magazine et enseignant à Sciences-Po où il a été directeur de la communication. Britannique installé en France depuis 2002, il vient de publier un troisième essai sur la société française.

Elite Academy succède ainsi à French Vertigo (2006), où le journaliste se questionnait sur les raisons profondes du pessimisme ambiant, et On Achève bien les écoliers (2010) où il remettait en cause un grand nombre des principes de notre éducation nationale à l’aune des résultats comparatifs de celle-ci dans le concert international.

L’auteur poursuit ici son travail d’auscultation de la société française en traitant ce que le vénérable Edgar Schein appelle les Basic Assumptions, ces éléments fondateurs des cultures qui sont tacitement admis, tabous et jamais discutés ouvertement. Avec Elite Academy c’est au tour des grandes écoles et de notre culture de l’élitisme …. Read the rest of this entry »

Je suis plutôt fan de TED (le site, hein pas le film que je n’ai pas vu). Je n’ai jamais participé à une conférence TED (assez cher me suis-je laissé dire) ou TEDx (malgré l’excellente initiative de l’équipe TEDx Bordeaux).

Ce que je trouve remarquable c’est comment TED rend la connaissance accessible et sexy grâce à quatre éléments essentiels : le format, l’humour, la diffusion et la qualité. La connaissance en objets pop, TED l’a fait et voici comment … Read the rest of this entry »

(Ce texte est extrait de l’ouvrage #hyperchange – petit guide de la conduite du changement dans l’économie de la connaissance).

Je suis parfois un conducteur étourdi et/ou impatient et, ayant perdu quelques points sur mon permis (feux rouges …), je suis allé faire un stage de récupération de ces points.

Il s’agit d’une expérience sociologique enrichissante car nous, citoyens, n’avons plus très souvent l’habitude d’échanger avec des gens de tout horizon socio-culturel autour d’un sujet commun.

Une expérience surtout extrêmement instructive pour ce qui est de la gestion du changement avec deux animatrices confrontées à des conducteurs (la majorité de l’assistance est évidement masculine) un peu bornés dont les valeurs personnelles sont à l’opposée de ce qui est enseigné.

Deux animatrices, par ailleurs, aux profils et approches complètement opposées qui provoquent deux réactions différentes d’une même assistance. La première suscite le blocage et devient inaudible et la seconde inspire l’écoute active et quelques changements d’attitude …

Read the rest of this entry »

Peter Gumbel est un ancien grand reporter de Time Magazine à Paris, élu journaliste de l’année par la Work Foundation. Après French Vertigo (en 2006), On achève bien les écoliers est le second livre dans lequel il pose son regard décalé sur la société française. Dans cet ouvrage, l’auteur, qui apprécie ce pays dans lequel il vit et y a scolarisé ses deux filles, se pose un certain nombre de questions sur notre système éducatif.

Il s’agit d’un essai extrêmement bien documenté (interviews, recherche etc …) qui intéresse tout particulièrement #hypertextual pour un point précis : le questionnement sur la capacité de l’éducation nationale à inspirer nos enfants et leur permettre de s’épanouir durant leur scolarité et développer leur créativité. On y trouve des pistes assez instructives ..

Read the rest of this entry »

Le système éducatif des pays anglo-saxons pousse beaucoup plus à s’exprimer, à être créatif et ce dès le primaire. En France, l’apprentissage du savoir prime davantage. J’ai l’impression que dans le monde anglo-saxon, on développe moins le savoir mais davantage la créativité, le travail en projet et en groupe. (Delphine Manceau – dans le Nouvel Economiste). Read the rest of this entry »

Il ne s’agit pas d’aimer le monde de la compétition ; il s’agit de faire avec. Les Français ne sont pas condamnés au culte des grands souvenirs.

via Alain Ehrenberg : “Le malaise dans la société singularise la France” – LeMonde.fr.

J’ai entendu Ehrenberg dans les matins de France-Culture : son discours était éclairant et lucide. Un écho au pessimisme-social.fr attaqué de front par l’ouvrage de Grunberg et Laïdi, ouvrage auquel Hypertextual n’a de cesse de se réferer.

Son bouquin a l’air passionnant mais bien trop long pour quelqu’un qui, comme moi, prépare la Pihèmepi certifiquècheun. Je vais devoir attendre cet été …

Je recommande vivement nonetheless.

Si vous avez une opinion sur le livre, n’hésitez pas : le lien comment est fait pour cela.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 380 other followers