J’aime beaucoup les chansons de Phoenix, en particulier celles de deux derniers albums en date : l’étincelant Never Been Like That (dont est tiré l’immense Consolation Prizes clippé ci-dessus) et Wolgang Amadeus Phoenix.

Le travail des guitares de Christian Mazzalai et Laurent Brancowitz est remarquable : les entrelacs d’arpèges et de guirlandes de riffs subtils de Fender Telecaster évoquent immanquablement l’orfèvre Johnny Marr (The Smiths).

La voix de Thomas Mars demeure neutre, compressée et sans effet ; pas d’affect inutile :  la quintessence de l’esprit indie. Mars est volubile et sa prosodie qui rebondit sur des syllabes superposées donne une aspect élastique à son chant (sur Consolation Prizes, le “When my godgiven little became a lot older”).

Le batteur Thomas Hedlund est un Golgoth donnant une assise et un groove incroyable aux concerts de leurs deux dernières tournées.

Les mélodies sont splendides, solaires et mélancoliques : nul doute pourquoi les filles peuplent en majorité les concerts du groupe.

A l’image de Daft Punk et Air pour la musique électronique, Phoenix est l’icône d’une indie-pop française qui s’exporte (Grammy Award best indie rock album 2009 pour Wolfgang Amadeus Phoenix). Et comme Daft Punk et Air, Phoenix vient de Versailles. Read the rest of this entry »

Bordeaux, Texas

[Autopromotion] Le nouveau 6 titres de Supernormal est maintenant en ligne. Les longues heures de travail qui justifient l’absence de nouveaux billets sur Hypertextual.

Des morceaux plus calmes et moins pop que Nos Vies Electroniques e.p, avec comme horizon avoué la scène sadcore californienne des 90s (American Music Club, Red House Painters, Idaho, Mazzy Star etc …). Read the rest of this entry »

Une très belle vidéo de Danakil pour Poni Hoax.

De l’electro-pop 80s racée, grave et désinvolte, légère et désabusée. Dandy quoi, à l’image d’Images of Sigrid, leur second LP sorti cette année. Un peu long et monolithique, frappant le fer de leur new wave de façon quasi obsessionnelle, on pourra lui préférer le 1er LP, dont on a déja fait la promo ici, plus varié et moins intransigeant.

Cela demeure toutefois hautement recommandable. En particulier pour le talent de Nicolas Ker, ses textes, lézardés de poésie fulgurante, et sa voix (filiation Nick Cave, Morrissey garantie). Textes et voix que l’on retrouve aussi chez Diplomatic Shit, Paris ou encore Joakim, sur l’excellent single Lonely Hearts. Textes et voix, enfin, qui surpassent de la tête et des épaules tout ce qui se fait dans cette mouvance de ce coté ci de la Manche et de l’Atlantique.

Le clip est à l’avenant et entrecroise avec délicatesse des thèmes visuels inattendus : nudité androgyne de l’actrice, poisson agonisant et ses branchies, aiguille, peau laiteuse, test de grossesse, bulle de savon géante comme un ectoplasme humide errant dans un aéroport vide. Pour un résultat à l’érotisme cru et chic, désabusé et tragique, incarnant en quelques minutes de beauté saisissante les { vie, mort, fragilité, solitude, absence, questionnement, vulnérabilité, intimité } de l’individu post-moderne.

leonard cohen

Hallelujah set to be a Christmas No 1 and 2 | Music | The Guardian.

My favorite song – ever. Personal favorite versions :

1) Rufus Wainwright

2) Jeff Buckey

3) John Cale

4) Leonard Cohen

God knows I love Leonard Cohen. But no matter how beautiful this song is, his version is just too much.

J’ai chroniqué cet album dans un fanzine étudiant lors de sa sortie en 1991.

A l’époque, fasciné par son parfum coriace, j’avais entretenu avec ce disque une relation quasi obsessionnelle, l’écoutant en boucle comme hypnotisé par ce trop plein de vie. Tout ce que j’écoutais d’autre me semblait fade, sans saveur, vide. Rares sont les albums avec lesquels j’ai partagé une telle intimité.

Read the rest of this entry »

Ce matin sur Radio Sauvagine. Entre une sortie de rocade sinistre sous la grisaille et l’arrivée au bureau dans une ZAC quelconque en périphérie d’une grande ville, le temps a suspendu son vol durant 3mns. Celle du remix de CSS de The City, The Airport par Loney, Dear.

Ce n’est pas tous les jours que l’on tombe sur une mélodie d’une telle beauté stupéfiante.  Une évidence biblique dans la progression harmonique jusqu’à ce qu’elle reboucle en une arabesque inattendue. Juste lorsque l’on se remet à peine, médusé, du couplet on chute dans la béance tout aussi irréelle du refrain.

Si le remix de CSS est comme un écrin discret et improbable pour mieux mettre la mélodie en valeur, l’interprétation live dans la vidéo ci-dessus la met à rude épreuve en la soumettant à diverses torsions (les cuivres haletants), à la pulsion rapide de forces contraires.

On pense à la fois à l’exaltation candide du 1er LP des Guillemots et la dynamique d’orfèvre de Belle And Sebastian.

La grâce de la pop musique : transformer le plomb d’un commuting en un moment magique.

Axel Turner est un sacré client. Agé d’à peine 22 ans il a déjà réalisé 2 albums de haute volée avec les Artic Monkeys. Read the rest of this entry »

Kim est un musicien Bordelais étonnant et attachant. Auteur compositeur multi-instrumentiste, Fatal Mambo est son 16ème album

Read the rest of this entry »

Nouvelle série de billets (qui je l’espere depassera les trois exemplaires de Hypertext Weekly) consacré au songwriting. Je ne fais pas mon snob à utiliser un mot anglais : il n’y a simplement pas de mot français correspondant. Pas de mot qui évoque ce côté artisanal de l’écriture d’une chanson pop, musique paroles et mélodie. On passe tout de suite dans le pompeux, le formel et le compliqué (écriture, auteur compositeur etc …).

daho front page

Adoncques Songwriting in Action : aujourd’hui Saudade d’Etienne Daho. Read the rest of this entry »


Au revoir Simone

Mes longues conversations électroniques avec la teck mob (population plutôt urbaine et branchouille) m’ont confirmé dans ce sentiment diffus selon lequel nous achetons plus des produits culturels comme des attributs de définition socio-culturelle que comme des objets de découverte et d’enrichissement intellectuel. Read the rest of this entry »

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 336 other followers