Concorde du dimanche

Adoncques, je continue mon petit combat inutile contre l’immanence dictatoriale de la Politique dans notre manière de penser le monde.

Nous avons déjà montré, en toute relaxitude (ici et ) que contrairement à ce qui est communément admis chez nous.fr, une pensée politique affichée n’est pas nécessairement une position intelligente, mais en est souvent aux antipodes. Aujourd’hui nous allons aborder un des autres terrains sur lequel la pensée politisée, ce cancer de la pensée, prolifère par ici : l’humour.

(Merci à Klem via Vernis pour la source d’inspiration ci-dessous)

Duo Débiles

D’aucun pourront prétendre qu’il ne s’agit là que d’une déclinaison du précédent billet, l’humour étant une expression de l’intelligence, ce à quoi je n’aurais que peu d’arguments valables à rétorquer. Si ce n’est que le contenu qui étayera mes propos aujourd’hui n’est pas réduit à mes seules petites théories à la con : celles ci seront en effet escortées de documents multimédia.

L’objectif est de comparer deux vidéos assez semblables dans la forme : un duo rigolo, lo-tech, une chanson débile, une interprétation décalée plein d’enthousiasme, une mise en scène rigolote et détachée.

Digi-Folk paradists

Dans la première : Flight of The Conchords (New Zealand digi-folk paradists – ça c’est de la baseline) interprètent Human Are Dead. Humour absurde récité tongue in cheek, understatement, du stand-up chanté en duo : l’humour anglo-saxon dans son absurde et hilarante splendeur. Pour les niveaux “confirmés” de l’humour comme le précise l’impeccable Klem.

En délestant leur humour de toute dimension sociale et politique, en le téléportant dans un futur débile, ils en extraient la substantifique moelle : on se sent ainsi revigoré et plus intelligent, riant à gorge d’autant plus déployée que ce n’est sur le dos de qui que ce soit. Et accessoirement, on apprécie la mise en place pro malgré les changements de contexte incessants (sketch > chanson > sketch > chanson).

L’homme prévisible

Dans la seconde : La Chanson du Dimanche interprètent Super Pouvoir d’achat. C’est hyper-rigolo c’est vrai, mais ça laisse tout de même un sale goût poisseux dans la bouche.

Non pas en raison de sa méchanceté. Mais parce que c’est prévisible, désespérément prévisible. Titre, sujet et perspective selon laquelle il est abordé, cibles privilégiées, terminologie et référentiel employés. Participation active au Sarko bashing, discours entendu par et pour un camp bien identifié et qui va s’en tailler une bonne tranche contre le camp adverse.

Le duo finira sur Canal+ (pourtant le terrain des inoubliables Nuls, de l’immense Jamel ou des impeccables Omar & Fred) et les vaches seront bien gardées.

Advertisements

4 Comments

  1. Démonstration ultra-convaincante! Dans la même veine, on devrait pouvoir montrer, en comparant Desproges et Patrick Bosso, que l’accent marseillais est l’ennemi de la compassion. Et si l’intelligence, c’était de s’apercevoir quand on fait fausse route?

  2. Bonjour André. Hmm … ta réponse l’est au moins tout autant. ou plutôt beaucoup moins. Selon paul graham : http://paulgraham.com/disagree.html ta réponse est du DH2 -> “always unconvincing”.

    Je persiste et trouve l’analogie entre les 2 buzz internet plutôt parlante quant au rapport à l’humour dans notre culture.

  3. Alors, autant je comprends très bien que le positionnement politique puisse se révéler problématique lorsque l’on se prévaut d’être “à la recherche de la vérité” ou que l’on s’attelle à une démarche positiviste, autant dans le domaine de l’humour…

    L’humour fractionne selon moi. Il divise. Dimanche, un repas de famille, une blague enrobée de digestion et de vin rouge -> un schisme plus ou moins bien dissimulé.

    Le rire c’est un écho de beaucoup d’éléments inconscients que l’on ne maîtrise pas forcément. Les convictions politiques rentrent sûrement en ligne de compte. Est-ce une compromission ? L’humour doit-il être neutre ?

    Je pense que peut-être, tu devrais formuler la problématique autrement et un peu plus franchement.

    La France n’est-elle capable “que” de fournir un humour “de gauche” avec des références “de gauche” ? Est-ce grave de politiser l’humour ? Pourquoi n’y aurait-il pas également un humour “de droite” ? Pourquoi n’y en a-t-il pas/ou si peu ? Peut-on vraiment se déclarer de droite dans le milieu du show-bizz ?

    Perso, j’adorerais me foutre de la gueule du P.S et de son inconséquence.

    Toutefois, je crois que tu as également oublié de traiter du facteur fondamental: “la qualité”. Beaucoup de messages peuvent passer, même les plus politiquement incorrects, quand c’est “bien” fait.

    Et je crois que comparer ce duo néo-zélandais (merci d’ailleurs pour ce petit bijou)qui de toute évidence nous gratifie d’une prestation, qui sous des aspects spontanés, est un monstre de précision et d’écriture (à mon avis)à “la chanson du Dimanche” délibérément foutraque et “one shot”, ce n’est pas des plus révélateurs.

  4. Merci Joseph pour ce commentaire fourni.

    Encore une fois, la comparaison des deux duos m’est venue naturellement dans la mesure où il s’agit de 2 micro buzz internet et que même si l’un des films est plus “pro” que l’autre (mais à l’ère de Youtube et de Myspace cela revêt il encore une signification qualitative ?) la forme demeure très, très semblable. Et, comme, je l’ai dit les 2 m’ont fait beaucoup rire.

    Cela m’a semblé intéressant pour signaler encore une fois l’omniprésence de la politique dans notre culture. J’ai vécu presque 10 ans à l’étranger et si dans le contexte français cette omniprésence peut sembler “naturelle” il suffit de sortir de ce contexte pour réaliser qu’elle ne l’est pas. Mais alors pas du tout.

    Cet exemple et cette comparaison c’est surtout pour signaler cet état de fait : on peut faire rire sans nécessairement sombrer dans la politique à 2 balles (rire de gauche) ni dans la blague grivoise et/ou raciste (école les grosses têtes – notre rire de droite, donc).

    Et surtout sans systématiquement rire contre quelqu’un.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s