Enjeux du numérique : quelle stratégie d’amélioration pour votre DSI ?

organisation

L’avènement du numérique fait évoluer de façon très significative les attentes des clients et, par voie de conséquence, la façon dont on fait du business. Dans ce contexte, les DSI sont confrontées à un impératif d’amélioration : livrer plus vite de la valeur (i.e des produits et services de qualité), à un coût réduit pour lutter contre les nouveaux entrants (souvent des startup très agiles), le tout en s’efforçant de conserver ses meilleurs éléments, sur-sollicités par la concurrence.

Pour répondre à cet impératif d’amélioration, je vous propose un petit exercice qui va vous permettre de benchmarker différentes stratégies et tirer quelques enseignements …
Continue reading “Enjeux du numérique : quelle stratégie d’amélioration pour votre DSI ?”

Système d’expérimentation vs. système politique

“L’expérimentation est le contraire de la politique comme système : elle se niche dans les choses minuscules, elle se construit par le bas, elle se répète et recommence.”

Le retour des citations du dimanche avec une belle phrase de la philosophe Judith Revel, qui oppose l’expérimentation et le politique. On pourra lui rétorquer cette vision de James Kloppenberg qui pose l’expérimentation comme un champ potentiel de stratégie politique.

Une citation qui apporte néanmoins un éclairage intéressant sur ce qui se joue au sein de nos organisations ….

Continue reading “Système d’expérimentation vs. système politique”

Numérique et Ingénierie logicielle : de quelle qualité parle-t-on ?

IMG_2152

Un sujet dont je n’entends que très peu parler dans les nombreux articles et conférences sur le numérique : l’ingénierie logicielle. Comme si la “collaboration” et “embaucher les bonnes personnes et les laisser bosser tranquillement” étaient des piliers éprouvés d’une stratégie opérationnelle efficace. Près de trente années d’expérience en IT dont douze consacrés à une analyse minutieuse de l’avènement du numérique m’ont montré que c’était rarement suffisant.

Car derrière les promesses du numérique il y a un engagement : celui de la satisfaction complète du client. Penser que l’on y parviendra sans soulever à un moment le capot du moteur du numérique, pour comprendre la stratégie d’ingénierie logicielle, est faire preuve d’une candeur coupable. Les géants du web nous ont montré que la satisfaction du client passe par une efficacité opérationnelle redoutable. Et donc par une ingénierie logicielle alignée qui porte elle aussi le sujet de la qualité.

Qu’est-ce donc que la qualité en ingénierie logicielle ? Ce billet essaye d’apporter quelques éclairages et de vous donner les clefs pour comprendre où se situe votre organisation IT sur ce sujet fondamental dans votre transition numérique …

Continue reading “Numérique et Ingénierie logicielle : de quelle qualité parle-t-on ?”

La beauté du geste – craquer le code du savoir-faire

Depuis que j’ai rejoint Operae Partners, mes senseis successifs (Antoine Contal, Régis Médina – noms prononcés la main sur le coeur, le regard vers les cieux) m’ont toujours exhorté à regarder le geste. « Oui tout cela est intéressant Cecil mais quel est le geste ? ».

J’ai longtemps pensé qu’il ne s’agissait là que d’une sorte de snobisme esthétique d’intégristes Lean, fans d’arts martiaux. J’ai depuis compris que l’intérêt porté au geste était au cœur de ce système de management. Je l’ai compris en particulier grâce à des épiphanies, ces moments rares durant lesquels, comme dans une bande dessinée, une ampoule s’allume dans votre esprit et l’on fait le lien entre le geste et la valeur pour le client.

Ce billet pour décrire quelques unes de ces épiphanies, ressenties sur le terrain, pour chanter la beauté du geste et inviter à apprendre à craquer le code du savoir-faire plutôt que se jeter sur « bonnes pratiques » éventées dont les équipes ne voudront pas.

Continue reading “La beauté du geste – craquer le code du savoir-faire”

La réflexion – l’élément manquant dans la perception de valeur

lean-methode-scientifique-operae-partnersDurant mes près de 30 ans de carrière, mon objectif principal a toujours été de contribuer à davantage de valeur pour mon entreprise et mes clients tout en travaillant dans des conditions agréables et épanouissantes. Comme nous passons une grande partie de nos journées au travail et que c’est parfois difficile, frustrant, stressant, voire pénible, il me semble que cela vaut la peine de prendre le temps d’essayer de rendre ce temps plus agréable.

Dans les entreprises dans lesquelles j’ai exercé, j’ai observé une sorte de modèle mental de contribution croissante de valeur : à mesure que l’on progresse d’éléments en éléments, il y a cette perception que davantage de valeur est créée. Ce modèle mental de chaîne croissante de valeur peut être représentée ainsi :

Outils > Processus > Méthodes > Stratégie > Culture

Mon hypothèse : plus l’on cherche à avoir un effet de levier important sur l’organisation, plus l’on vise haut. Une hypothèse qui ne prend pas en compte le fait de « la loi de rendement dégressif de l’abstraction» telle que la définit Scott Berkun.

Depuis que j’étudie et pratique le Lean, environ 5 ans, je constate qu’il manque deux notions fondamentales (pratiques et réflexion) dans cette perception et que l’une d’elles n’est, selon moi, plus pertinente (culture).

(English Version) Continue reading “La réflexion – l’élément manquant dans la perception de valeur”

Leadership en action : développer la collaboration

(English Version)

Je me rappelle avoir posé cette question dans une Masterclass de management 2.0 à la commission européenne : comment pouvons-nous développer notre leadership ? Quelles sont les meilleures universités ou diplômes pour y parvenir ? Je n’ai obtenu qu’un silence embarrassé. Je constatais que les personnes de l’auditoire ne parvenaient pas à formuler une réponse pertinente et se résignaient à admettre qu’ils n’avaient pas de réponse.

Tout comme la résolution de problème ou la collaboration, le leadership est un sujet qui revient dans de nombreux articles chez de très nombreux spécialistes du management. Pourtant, peu fournissent des exemples de pratiques et routines permettant de développant ces capacités essentielles dans l’entreprise du 21ème siècle.

L’objectif de ce billet est de craquer le code d’un leadership spécifique : celui qui permet d’obtenir l’engagement d’une équipe transverse sur laquelle on n’a pas de levier hiérarchique.

Continue reading “Leadership en action : développer la collaboration”

Conduite du changement : Le Gemba ou comment provoquer les moments de révélation

jumping-balancoire

Lors de la conférence Enterprise 2.0 de Boston en 2011 (la transformation numérique s’appelait encore Entreprise 2.0 à cette lointaine époque), j’ai eu la chance de rencontrer l’excellente Rachel Happe. Lassée de la vie corporate, la brillante Rachel a décidé de lancer et d’animer la Community Roundtable, une engeance qui a pour vocation d’offrir un espace de réflexion et de partage aux Community Managers, et de proposer un modèle de suivi de la maturité des organisations sur ce sujet.

Lors d’une de nos discussions sur la conduite du changement, elle m’expliqua de sa voix particulière, chantante et brisée, ponctuée de ses rires à la tonalité grave mais à la joie communicative, que ce qu’elle cherchait dans une équipe était ces fameux “aha moments”. Ces moments magiques de révélation durant lesquels les personnes ont une épiphanie qui leur fait d’un seul coup changer de perspective sur un sujet, comprendre l’utilité de telle ou telle approche ou encore le nature impérative d’un changement.

Il existe dans le lean une pratique quotidienne qui permet de provoquer volontairement ces moments de révélation, ces épiphanies. Un outil redoutable dans une conduite du changement qui ne dit jamais son nom ni ne s’embarrasse de concepts compliqués.

Il s’agit du Gemba, la pratique qui consiste à aller sur le terrain, là où la valeur est créée, pour confronter ses croyances à la réalité des faits. Une pratique qui n’a de cesse de m’émerveiller et voici pourquoi … Continue reading “Conduite du changement : Le Gemba ou comment provoquer les moments de révélation”