Entreprise 2.0 : gestion de la connaissance, innovation et productivité


Ai mis en ligne cette présentation : Enterprise 2.0 : des plateformes collaboratives pour nourrir la connaissance, l’innovation et la productivité.
Audience cible : à peu près tout le monde dans l’entreprise, i.e travailleurs de la connaissance, managers, RH, décideurs, DSI etc …

L’objectif est de faire apparaître un certain nombres de problèmes rencontrés dans les entreprises du savoir aujourd’hui : la gestion non seulement de la connaissance mais aussi de l’innovation et de la productivité.

Dans un premier temps pour les identifier clairement, chiffres de cabinets de consulting à l’appui. Dans un second en montrant comment les plateformes collaboratives et l’approche Entreprise 2.0 peuvent permettre d’adresser ces problèmes. Et aussi d’exploiter des gisements d’innovation et de productivité pour donner des avantages compétitifs à l’entreprise en fluidifiant la communication et en suscitant un investissement spontané et plus important chez les collaborateurs.

Je n’ai jamais été trop convaincu par le matériel disponible sur le sujet. Trop de buzzwords, trop flashy, attributs qui ont souvent un effet rédhibitoire chez les décideurs. Ces derniers relient ainsi la mouvance entreprise 2.0 à la frénésie Internet de la fin du siècle dernier, et se rappellent combien cette histoire leur a couté cher en consulting souvent fumeux. D’où la section vaporware.

Par ailleurs, à mon sens, ces présentations prennent le problème à l’envers : lister des solutions techniques (fonctionnalités des plateformes collaboratives) plutôt qu’identifer clairement le problème. Et comme le rappelle Paul Graham, If you want to innovate, start with a problem, not a solution.

Pour convaincre le management et l’inciter à mettre en oeuvre une stratégie 2.0, ma conviction est qu’il faut dans un premier temps les sensibiliser aux problèmes de la gestion de la connaissance en entreprise aujourd’hui avant de leur montrer en quoi les solutions Entreprises 2.0 sont appropriées.

J’ai déjà posté une version anglaise. Celle-ci est la traduction à l’identique. Avec un slide supplémentaire (slide 53) pour décrire le contexte spécifique français qui rend l’adoption de cette approche encore plus problématique chez-nous.fr.

Présentation influencée principalement par cette formidable présentation de Mr Enteprise 2.0 : l’épatant Andrew McAfee à PARC (link). Aussi : par de nombreuses vidéos, livres, articles et blogs référencés par Hypertextual.

Advertisements

4 Comments

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s