#hypertextual : 1.000.000

interconnected

Décidément, cette rentrée 2018 s’avère être une période particulièrement chargée en termes d’actualité pour #hypertextual : 30 années de carrière, un nouveau livre et cette étape importante pour ce blog. J’espère que vous me pardonnerez cette tendance à l’auto-célébration.

Le 3 Novembre 2010, #hypertextual célébrait le cap des 100.000 vues. Mon ami Fabrice Le Querré m’avait alors donné rendez-vous pour le million. Nous y voilà : après un peu plus de dix années de vie en ligne, j’ai l’honneur de vous annoncer que #hypertextual a passé ce cap d’un million de vues.

Les best-clickers

Bien sûr, j’imagine qu’une partie significative des vues est le fait de nombreux robots. N’en demeure pas moins que le milestone a été passé cette semaine (jeudi 4 Octobre 2018). Même si des bloggers font cela en un billet ou une semaine, je ne vous cache pas qu’il s’agit là d’une grande fierté.

Cinq articles représentent près de la moitié de ces vues :

  1. Edgar Schein – Organizational Culture and Leadership (2013) : une revue en anglais d’un ouvrage essentiel sur la culture d’entreprise (224.000 vues)
  2. 10 valeurs essentielles – les incohérences de l’entreprise française (2010) : une critique assez brutale de l’écart entre la vision qu’a l’entreprise française d’elle-même et la réalité (195.000 vues)
  3. Social Neurosciences, SCARF Model and Change Management (2013) : une revue d’un livre blanc de David Rock sur l’utilisation des neurosciences dans la conduite du changement. Business Insider Australia fera un lien sur cet article le 22 Juin 2014 et cela donnera le meilleur jour de l’histoire de ce blog avec plus de 10.000 vues. (59.000 vues)
  4. Gary Hamel’s Pyramid of Human Capabilities (2010). Une représentation graphique d’une conférence de Gary Hamel. Une sorte de pyramide de Maslow des compétences attendues des employés du 21ème siècle pour innover dans l’entreprise. Ma réflexion a sensiblement évolué depuis sur ces sujets un peu creux et démagogiques.
  5. Ce que signifie la transformation digitale (2015) : l’article qui, sous l’impulsion de l’ami Stéphane Schultz, donnera par la suite naissance à #hyperlean – ce que signifie l’avènement du numérique (10.153 vues)

Evoquons aussi l’article qui a fait la home page de WordPress en Juin 2010 (une petite gloire de blogger) : The Egoless Knowledge Worker, une déclinaison des 10 commandments of the egoless programmer de Gerry Weinberg qui nous a quitté il y a quelques semaines.

11 ans de Hansei

Ce blog m’a principalement servi à mettre de l’ordre dans mes idées à mesure que j’avançais dans l’entreprise du 21ème siècle. C’est ce que l’on appelle le Hansei dans le lean : cette phase d’introspection durant laquelle on revient sur les enseignements des expériences, lectures ou apprentissages des jours passés, au fil de l’eau. Tant qu’on ne l’a pas rédigé, c’est à dire, re-traité intellectuellement puis reformulé, on ne l’assimile pas, “on ne le métabolise pas” dirait ma fiancée.

Le blog permet de faire cela de façon ouverte, en les partageant avec d’autres et sert ainsi, aussi, d’espace d’échanges d’idées.

Les trois temps du blog

Si on devait construire une chronologie des perspectives éditoriales de ce blog on pourrait retenir trois temps :

  • 2007 – 2009 : pas de ligne directrice particulière, des billets qui gravitent autour des sujets du numérique, de l’agilité et de la culture (voir de la musique),
  • 2009 – 2012 : le blog se trouve une voie et s’engage sur le sujet de l’entreprise 2.0 (mouvement qui rejoindra en 2013 ou 2014 la mouvance autour de la transformation digitale numérique).
  • depuis 2012 : #hypertextual se réoriente sur le sujet du management lean et agile, en s’appuyant sur de nombreuses lectures et citations philosophiques (avec l’idée des citations du Dimanche piquée au blog sur l’éducation Solution de Continuité des amis Jean-Paul Jacquel et Trémeur Denigot). J’ai la faiblesse de croire qu’ainsi, la perspective éditoriale a évolué de façon bénéfique, en se recentrant sur des retours d’expérience bien plus concrets, qui serviront de trame à l’ouvrage #hyperlean en action.

Les grands entretiens

Amateurs de magazines depuis mon adolescence (Best, Rock&Folk, Rolling Stones, Les Inrockuptibles, Technikart, Philosophie Magazine), une de mes grandes joies a été de profiter de ce blog pour réaliser des entretiens avec des penseurs du management d’aujourd’hui.

Des auteurs, des dirigeants, des consultants, des coachs ou encore des collègues éminemment influents : leur perspective est une des grandes richesses de ce blog. Cela m’a surtout permis de créer le lien avec des personnes que j’admire telles que Michael Ballé, Scott Berkun, Peter Grumbel ou Daniel T. Jones.

#hyper merci

Enfin, ce blog a permis de multiples rencontres de personnes et je souhaite en remercier quelques unes ici, par ordre d’apparition : Aymeric Morillon, Benjamin Pelletier, Jon Husband, Bertrand Duperrin, Trémeur Denigot, Céline Schillinger, Claude Super, Ludovic Cinquin, Pierre Pezziardi, Laurent Hausermann et Stéphane Schultz.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s