Déconstruire le fantasme Startup : entretien avec Fred Brunel

Fred B 1

J’ai rencontré Fred Brunel au Printemps 2004 lors de mon entretien d’embauche dans la startup In-Fusio à Bordeaux. Cette Startup, que j’allais rejoindre 3 mois plus tard, était spécialisée dans le monde du service de jeux pour téléphonie mobile et était la première à avoir mis en place, huit ans avant l’iPhone, le principe de téléchargement de composants logiciels Over The Air (OTA).

Après l’entretien avec la responsable RH du recrutement (la pétillante Marianne Purvis), le CTO et le manager, j’eus droit pour la première (et seule) fois de ma carrière, à un entretien avec l’ensemble de l’équipe. Une équipe qui reste, de la tête et des épaules, la meilleure avec laquelle j’ai travaillé en un quart de siècle d’expérience en IT, et que je me dois de lister ici : Fred, donc, mais aussi Thomas Soulé, Laurent Lecigne, Michel Casabianca, Frédéric Bruneteau, Mickael Gilabert, Denis Loutrein et Daniel Caune.

Continue reading “Déconstruire le fantasme Startup : entretien avec Fred Brunel”

Advertisements

Numérique et travail : visions du futur et problèmes du présent

img_7893

(version anglaise)

“Books about the future of work make the same mistake : they fail to look back at the history of work or more precisely the history of books about the future of work and how wrong they were.” (Scott Berkun – The Year Without Pants).

Passionné, d’une part, par le management et, de l’autre, par l’impact de l’avènement du numérique dans nos vies, je suis exposé à de nombreux “thought leaders” et collègues consultants en organisation et management : leurs réflexions sur un sujet à l’intersection des deux (le futur du travail – a.k.a #FutureOfWork) m’interpellent.

J’observe des discussions autour de grands espoirs (faisons avec la méthode X, cela sera bien mieux ensuite) ; des prises de position radicales (débarrassons nous des managers !), des approches que l’on pourrait qualifier de dystopiques (holacracy) ; des promesses dangereuses rappelant l’utopisme de William Gibson (des solutions socio-technologiques innovantes vont résoudre vos problèmes internes).

En toute sincérité, je comprends la séduction des projections intellectuelles, je suis moi même en phase de rémission. Toutefois, depuis que j’ai découvert les méthodes agiles en 2004 j’ai intégré un principe hérité du lean : concentrons nous sur le problème d’aujourd’hui.

Je ne suis pas tout à fait convaincu que lorsque nous parlons de #FutureOfWork, nous parlons des sujets principaux auxquels nos organisations sont confrontés aujourd’hui. Et de fait je ne suis pas tout à fait convaincu par la pertinence de ces réflexions. Continue reading “Numérique et travail : visions du futur et problèmes du présent”

#hyperlean : 2001, ma petite odyssée du numérique

#hyperlean – Ce que signifie l’avènement du numérique est sorti le 20 Juin 2017. Ceci est une introduction inédite à ce livre.

Le 10 septembre 2001, j’étais un professionnel heureux et épanoui. J’avais démarré ma carrière à la fin des années 80 en travaillant avec différentes entreprises informatiques dans la région niçoise en tant que programmeur logiciel junior. J’y ai progressivement développé une expertise dans les systèmes de réservations du transport aérien.

Une industrie très sexy mais une technologie qui l’était un peu moins : programmation en Assembleur/360 (au raz du métal comme dirait mes amis hackers) sur le système spécifique de cette industrie TPF . De mon point de vue, une technologie particulièrement glamour en ce qu’elle représentait une niche avec très peu de professionnels compétents dans ce domaine. Aussi, je pouvais aller exercer n’importe où dans le monde pour des revenus très intéressants….

Continue reading “#hyperlean : 2001, ma petite odyssée du numérique”

Matthew Crawford : l’attention où le noeud de la condition des travailleurs de la connaissance

une-matthew-crawford-dtail-tt-width-1600-height-1067-fill-0-crop-0-bgcolor-eeeeee-lazyload-0

Le monde dans lequel nous acquérons des compétences pratiques en tant qu’agents incarnés (plutôt que consciences abstraites – ndlr) est le même univers qui nous soumet à l’hétéronomie (opposé d’autonomie – ndlr) des choses et aux périls de la réalité matérielle. Nourrir le fantasme d’échapper à l’hétéronomie par le biais de l’abstraction, c’est renoncer à toute compétence pratique et substituer à notre capacité d’agir les solutions magiques de la technologie.

Dans Eloge du Carburateur, un ouvrage dont #hypertextual n’a eu de cesse de parler, Matthew Crawford chante moins les vertus d’un composant mécanique que celles de l’agir individuel (individual agency), ce qui se passe lorsque nous constatons l’effet direct de nos actions sur le réel, et que nous savons que ces actions nous appartiennent vraiment.

Dans ContactPourquoi nous avons perdu le monde et comment le retrouver, Crawford  creuse davantage ce même sujet en opposant deux systèmes de pensée de notre rapport au monde et de l’apprentissage. Continue reading “Matthew Crawford : l’attention où le noeud de la condition des travailleurs de la connaissance”

#FutureOfWork : Let’s talk about #PresentOfWork

img_7893

“Books about the future of work make the same mistake : they fail to look back at the history of work or more precisely the history of books about the future of work and how wrong they were.” (Scott Berkun – The Year Without Pants).

Interested in management and the impact of the advent of digital in the our life, I am largely exposed to many thought leaders and fellow professionals discussing about one perceived intersection between both : the future of work. Great hopes are discussed (let’s do X, it will be so much nicer afterwards), radical positions are taken (let’s get rid of managers), some arguably dystopian visions are delivered (holocracy) and dangerous promises are made (innovative socio-technological solutions will solve your organisation problems).

In all fairness, I fully understand the seduction of intellectual projections, I have been recovering from this propensity for the last couple of years myself. Yet, ever since I’ve discovered Agile management methods, I have learnt a very valuable principle inherited from lean : focus on today’s problems.

I am not fully convinced that while discussing about #FutureOfWork we are discussing solutions for the main problems organisations are facing today. Continue reading “#FutureOfWork : Let’s talk about #PresentOfWork”

Sunday Quote – Sherry Turkle

Overwhelmed by the pace that technology makes possible, we think about how new, more efficient technologies might help dig us out. But new devices encourage ever-greater volume and velocity. In this escalation of demands, one of the things that comes to feel safe is using technology to connect to people at a distance, or more precisely, to a lot of people from a distance. But even a lot of people from a distance can turn out to be not enough people at all (…) Technology is seductive when what it offers meets our human vulnerabilities. And as it turns out, we are very vulnerable indeed. We are lonely but fearful of intimacy. (…) Our networked life allows us to hide from each other even as we are tethered to each other.

Sherry Turkle is Professor of Social Studies of Science and Technologies at MIT. This blog has already discusses about her rather fascinating TED talk. The quote above is taken from her book Alone Together – Why we expect more from technology and less from each other.

This books shares many stories to make his point, the one from the quote above. It is not very comfortable read but it is a critical one. Especially when you have teenagers at home addicted to their Facebook profile which somehow makes them lose sight of reality. I am quite surprised as many online friends avoid the conversation altogether.

While I was reading this book, I managed to incidentally see Her the beautiful movie by Spike Jonze telling the love story between a melancholic guy and an electronic device (OK : with Scarlett Johansson voice). The movie has vividly resonated with the main themes of the book. A strongly recommend one to watch.

Transformation Lean de l’Architecture IT chez Soundcloud

Il s’agit probablement d’un des articles les plus importants qu’il m’ait été donné de lire sur l’architecture IT. Après plus de 25 ans dans l’industrie des Systèmes d’Information, j’ai une vision malheureusement assez peu flatteuse de l’architecture pour une raison très simple : no disrespect mais je ne parviens que très rarement à voir, depuis la perspective du client, la valeur qu’elle apporte.

Il s’agit d’un élément essentiel dans le Lean et cette vision est complètement intégrée dans ce retour d’expérience de Phil Calçado à Soundcloud : How We Ended up with Micro-Services at Soundcloud. Plus que le buzzword technique des micro-services (par lequel j’ai découvert cette belle histoire via un billet des toujours impeccables Octo Technology), ce qui est fascinant ici c’est qu’il s’agit d’une transformation Lean de l’architecture d’un acteur majeur du Web.

Un challenge business, de la rigueur intellectuelle au raz du métal, la pensée lean en action, une vision d’un authentique système d’apprentissage au delà du simpliste et démagogique (“embauchez les bonnes personnes et foutez leur la paix”) et enfin un écho d’une vie passée : un article admirable en 5 points … Continue reading “Transformation Lean de l’Architecture IT chez Soundcloud”