Citations du dimanche : Salman Rushdie

Deux-ans-huit-mois-et-vingt-huit-nuits

“Avoir la peau fine, le regard perçant, et la langue bien pendue, disait-il c’est ressentir trop vivement, voir trop clairement, et parler trop librement. C’est être vulnérable au monde alors que le monde est invulnérable, c’est comprendre son aspect changeant alors qu’il se croit immuable, c’est sentir avant les autres ce qui va se produire, c’est comprendre que l’avenir barbare est en train d’arracher les portes du présent tandis que d’autres se cramponnent au passé vide et décadent.”

J’ai déjà écrit ici sur mon admiration pour Salman Rushdie.

Ce passage de son roman Deux ans, huit mois et vingt-huit nuit m’a sidéré. S’il a longuement résonné en moi c’est parce que j’ai ce sentiment que nous, acteur du changement, avons cette peau fine, ce regard perçant, cette langue bien pendue et cette capacité à ressentir top vivement ce monde qui se croit immuable.

En page 60, l’auteur prolonge la métaphore en comparant à des canaris que l’on met dans les mines de charbon pour avertir des fuites de gaz. Il ‘agit d’une image qui m’avait là encore traversée l’esprit sur notre métier. Cette capacité à ressentir avant les autres ce qui va se produire nous permet aussi d’anticiper les événements, cet avenir barbare qui est en train d’arracher les portes du présent. C’est enfin essayer de le montrer aux autres qui se cramponnent au passé vide et décadent.

Un ouvrage encore une fois prodigieux et multiple, traversé d’humour, d’imagination de culture et de ces éclairs qui nous laissent pantois, avec un tel sentiment de gratitude.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s