Lean en France par Catherine Chabiron

Les méthodes managériales du passé, qui pensent pouvoir s’appuyer sur un reporting centralisateur pour décider des prochaines étapes de la stratégie d’entreprise et croient à la sagesse d’un ComEx omniscient, ont plus que montré leurs limites, et la pandémie nous le démontre à l’envi.

These books are made for walking

Durant trois années, Catherine Chabiron a rédigé des articles en anglais, sous la forme de compte-rendus de Gemba, pour le site officiel du Lean Global Network : Planet-Lean. Ces articles sont aujourd’hui traduits et regroupés dans ce livre Lean en France – réussir autrement.

L’objectif de cet essai n’est pas exactement de nous vendre du rêve à travers des exemples spectaculaires ou des histoires de seconde main pris chez les géants du numérique. Au contraire, sa démarche est celle de l’humilité : aller rencontrer des sociétés (souvent des PME) des quatre coins de l’hexagone, de tout domaines, des entreprises qui représentent le poumon économique de nos territoires, pour comprendre, sur le terrain, ce que le Lean leur apporte. L’objectif est de mieux apprécier la dimension stratégique que représente cette approche pour ces entreprises innovantes en les mettant en regard de la littérature sur le sujet (Lean Strategy de Ballé et al.). Il est aussi de voir les premiers obstacles que cette démarche leur a permis de traiter ; les outils utilisés ; les compétences développées chez les collaborateurs mais aussi au niveau de l’organisation ; les résultats obtenus en termes de satisfaction client et de développement.

Catherine a développé son expertise Lean dans ce que Peter Drucker appelait l’industrie des industries, à savoir l’industrie automobile. J’ai eu la chance de l’interviewer suite à une formation que j’avais suivie et qu’elle animait sur le sujet du A3 – cet outil Lean de coaching sur la résolution de problèmes complexe. Son regard sur les différents cas traités est celui d’une experte. À ce titre, il apporte un éclairage d’une précision remarquable.

La détermination tranquille

Mon ancien collègue Antoine Contal qui était contrarié par une présentation que je lui venait de lui faire, présentation qu’il qualifia aussitôt de “présentation de consultant” – lire un peu trop flamboyante – me rappela alors que ce qui importait dans le Lean n’était pas la nature de la solution, une solution qu’a posteriori, ceux qui ne comprenaient pas la démarche, trouvait toujours un peu décevante. Non, ce qui importait était la rigueur de la démarche intellectuelle qui y avait abouti.

Ainsi, Catherine Chabiron ne cède jamais aux effets spectaculaires dans sa narration alors que l’on passe d’un site de vente de véhicules en ligne (AramisAuto), à un fabricant d’espaces de jeux sécurisés pour enfants (PROLUDIC) ; d’une web agency spécialisée dans le SEO à une société de service en électricité (que l’on connait bien par ici – hello Grégory). On conserve toujours cette même détermination tranquille, ce même oeil aiguisé, cette même bienveillance à l’endroit des femmes et des hommes qui font levier de cette pensée managériale pour aligner leurs efforts et aller dans la même direction : celle de la satisfaction des clients par le développement des compétences des collaboratrices et collaborateurs.

Un regard qui sait se faire clinique pour mettre en perspective le chemin parcouru par ces entreprises et leur capacité à remettre en cause des croyances institutionnalisées :

Avant d’adopter une approche Gemba [visite terrain] et kaizen comme principal outil d’amélioration, le directeur du centre depuis 4 ans et son équipe ont eu leur lot de discussions en salle et d’audits qualité de leurs sous-traitants, sans grand succès. Tous les ingrédients de la gestion traditionnelle étaient là : auditer sur la base du contrat et, à la suite de l’audit, dresser la liste de ce qui ne va pas, facturer au sous-traitant une pénalité en conséquence, ce qui concrètement, réduit la marge que le contrat lui laisse. Au final, parce que rien ne s’améliore d’une révision à l’autre, les auditeurs ne voient plus la valeur de leur travail, et le sous-traitant est complètement saturé de demandes et d’exigences. Il paie la pénalité et attend avec inquiétude le prochaine examen du contrat !

Un référentiel commun pour ces PMEs

J’ai la chance de pouvoir accompagner des dirigeants de PME depuis plus de 4 ans. Cette expérience m’a fait découvrir un monde que je ne connaissais pas et des sujets que je ne voyais plus à force d’exercer dans des grandes organisations. J’ai ainsi pu réaliser la nature opérationnelle des impératifs auxquels ils étaient confrontés ; mesurer les challenges stratégiques dans lesquels ils devaient s’investir. Au delà des apports en termes de méthodes, le Lean leur apporte aussi une communauté de pratiques, un espace de conversation et de challenge pour eux.

L’exemple de l’entreprise Mifune est un des socles de cette communauté : nombre des PMEs décrites dans cet ouvrage ont été invitées à visiter ce sous-traitant de second niveau de Toyota au Japon : il leur sert depuis lors de référentiel commun. C’est avec ces visites que des concepts clefs du Lean tels que le takt (fréquence régulière de livraison de produit au client ou au processus suivant), mix produit, Poka Yoke (système anti-erreur), Andon, qualité intégrée (built-in quality), flux tiré, ou encore management visuel, ont été intégrés et ont provoqué une réflexion profonde sur ce que cela signifie dans leur contexte.

Ce pas de côté japonais qu’offre Lean en France illustre ces thématiques communes que certains d’entre eux ont pu discuter ensemble. Cette dimension communautaire apparaît en creux : le travail réalisé par l’auteure pour la rendre palpable dans chacune des histoires racontées (une par entreprise) donne une dimension particulièrement attachante à l’ouvrage, au delà de son aspect technique. On peut ainsi apprécier la vitalité des PMEs et de leurs dirigeantes ou dirigeants, à travers leur capacité à s’emparer de cette stratégie managériale à la fois innovante et pragmatique, engageante et rigoureuse.

Une lecture recommandée.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s