#hyperlean V1.1 disponible !

illu6 - small

Comme évoqué sur ce blog, nous avons travaillé cet été sur une nouvelle version de #hyperlean. Celle-ci remplace maintenant la précédente sur Amazon et le numéro de version figure en bas de page 3.

Pour un grand nombre de raisons, qu’il n’est pas indispensable de discuter ici (sourire), la première version comportait un certain nombre de coquilles et d’axes d’amélioration.

Mille mercis aux initiatives spontanées de Ludovic Leroy et de Maxime Sinclair, ainsi qu’à mes collègues de Operae Jean-Philippe Douet et Florence Préault pour leur soutien et leur travail de relecture.

La preuve, s’il en était nécessaire, que l’édition est un vrai métier et que livrer de la qualité nécessite un authentique savoir faire.

En route pour la version en anglais …

 

 

Advertisements

le Lean pour garder nos emplois – interview de Alain Coupeté

P1010350_2

Ce n’est pas tous les jours que l’on a la chance de croiser un professionnel qui a suivi des conférences d’Edwards Deming. Alain Coupeté est un vétéran du Lean en France et son témoignage est d’une richesse inestimable.

Il a traversé toutes les modes managériales industrielles de ces trente dernières années et sa perspective sur cette sorte de course en avant sans but précis est très éclairante sur le temps qu’il a fallu au management occidental pour craquer le code si subtil du Toyota Production System. Il reste à ce sujet très lucide quant à sa propre évolution sur le sujet : son évocation des deux révélations qu’il a eues, en 1984 avec Deming puis en 2006 avec Michael Ballé, est, à ce titre, éloquente.

Retraité depuis plus de dix ans, Alain continue toutefois son action inépuisable d’activiste du Lean dans la région de Bordeaux. Son objectif est celui des vrais acteurs de cette approche : aider à créer davantage de richesse et d’emplois dans sa région en offrant un travail épanouissant aux collaborateurs.

Dans ce cadre, Alain et son Club Lean Aquitaine organisent le Lean Tour Nouvelle Aquitaine qui aura lieu à Pessac le 4 octobre et il a accepté d’en discuter avec nous.

C’est un grand honneur de vous présenter ici tout un pan de l’histoire du Lean en Europe. Alain, c’est à toi …

Continue reading “le Lean pour garder nos emplois – interview de Alain Coupeté”

Chasse au trésor dans l’usine PETEC

DSC_0528

(Photo et co-rédaction : Thomas Deligny)

Dans le cadre de notre séminaire au Japon, après l’usine Toyota Tsutsumi et la brasserie Asahi, nous avons visité l’usine de retraitement d’appareils ménagers PETEC (Panasonic Eco Technology Center). Cette usine emploie 180 personnes et a pour objet le recyclage de téléviseurs, réfrigérateurs, lave linge et climatiseurs. Depuis 2001 et la loi nationale qui impose ce retraitement, l’usine traite plusieurs centaines de milliers d’unités par an (720 000 en 2016).

Triple avantage à cette démarche : 1/ réduire le volume de CO2 émis (car on ne brûle plus les appareils) 2/ réduire l’énergie consommée pour la fabrication des produits et 3/ réduire la consommation de matière première en réutilisant les produits recyclés.

En 2001, il ne reste au Japon que 9 années de capacité de stockage de ses propres déchets ménagers. Comment ce pays de plus 160 millions d’habitants a-t-il géré ce challenge ? Comment cette usine a-t-elle contribué à atteindre les standards de recyclage ambitieux fixés par le gouvernement ? Continue reading “Chasse au trésor dans l’usine PETEC”

Le standard pour garantir la meilleure expérience gustative chez Asahi

Après notre visite de l’usine Toyata Tsutsumi hier, nous avons eu la chance de voir l’usine Suita du célèbre brasseur japonais Asahi. Cette usine construite en 1891 et sise à Osaka, est la première de la marque qui en compte aujourd’hui 8 réparties sur l’archipel nippon. Une usine fortement robotisée puisque seulement 600 personnes y travaillent pour 192 opérateurs, le tout sur un site immense avec une surface au sol de plus de 16 hectares. Le bâtiment historique en brique rouge n’est pas sans rappeler les constructions du Nord de la France : il trône toujours au coeur du site.

Les volumes produits sont gigantesques : 8 milliards de bières par an. De quoi étancher la soif des territoires d’Asie Pacifique et d’Amérique du Nord. Pour information, la bière Asahi que nous buvons en Europe est fabriquée au Royaume Uni.

Une entreprise qui, même sans mettre en oeuvre complètement le Lean, organise toute sa chaîne de production autour d’une expérience gustative unique grâce à un outil qui nous intéresse au plus haut point : le standard …

Continue reading “Le standard pour garantir la meilleure expérience gustative chez Asahi”

Toyota Tsutsumi : Standardized Work depuis 1970

Tokyo City - small

Dans le cadre de notre séjour au Japon, nous avons eu la chance de visiter l’usine Tsutsumi à Toyota City (Est de Nagoya). Nous avons été reçus par la sémillante Mari Hayashi qui nous a, dans un premier temps, présenté l’usine en chiffres : 6.000 employés produisant 420.000 véhicules par an (des Prius et des Camry) et ce, depuis la date de mise en oeuvre de l’usine (1970).

Après nous avoir rappelé les 4 étapes principales de la construction automobile (presse, soudure, peinture et assemblage), Mari nous a conduit dans les méandres de l’usine pour observer deux étapes : soudure et assemblage et voir le lean originel à l’oeuvre.

Nous avons porté un regard plus particulier sur la partie Standardized Work et, au cours d’une visite aux circonstances exceptionnelles, nous avons noté un certain nombre de choses … Continue reading “Toyota Tsutsumi : Standardized Work depuis 1970”

#hyperlean : le droit à l’erreur et le devoir de réaction rapide

illu4 small

“Oh dear how embarassing !” disait Adrian, mon manager lorsque je travaillais à British Airways lorsqu’il identifiait une petite erreur qu’il avait commise. À mon tour d’adopter cette charmante expression, légèrement surannée, pour exprimer mon embarras. Malgré notre travail de relecture (manifestement insuffisant mais nous travaillons à identifier les causes …), plusieurs lecteurs nous ont remonté quelques petites coquilles dans le livre #hyperlean.

Maxime Sinclair a eu la gentillesse de prendre le temps pour m’écrire un mail depuis la page contact pour proposer cette idée de créer un espace pour y répertorier les coquilles et autres petits bugs du livre (c’est normal pour lui qui est développeur).

Dans la vie en Perpetual beta (Bruce Nussbaum), nous avons le droit à l’erreur mais le devoir de réaction rapide (Jason Fried). Alors voilà : j’ai créé une page Coquilles pour crowdsourcer la collecte de petits bugs. Je vous invite donc à y collecter les éventuelles petites erreurs.

Cela alimentera une version 1.1 qui suivra dans la foulée (Septembre vraisemblablement). Mais mon conseil demeure cependant d’acquérir la V1.0 qui deviendra bien vite un collector.

Bel été et belles lectures !

Numérique et travail : visions du futur et problèmes du présent

img_7893

(version anglaise)

“Books about the future of work make the same mistake : they fail to look back at the history of work or more precisely the history of books about the future of work and how wrong they were.” (Scott Berkun – The Year Without Pants).

Passionné, d’une part, par le management et, de l’autre, par l’impact de l’avènement du numérique dans nos vies, je suis exposé à de nombreux “thought leaders” et collègues consultants en organisation et management : leurs réflexions sur un sujet à l’intersection des deux (le futur du travail – a.k.a #FutureOfWork) m’interpellent.

J’observe des discussions autour de grands espoirs (faisons avec la méthode X, cela sera bien mieux ensuite) ; des prises de position radicales (débarrassons nous des managers !), des approches que l’on pourrait qualifier de dystopiques (holacracy) ; des promesses dangereuses rappelant l’utopisme de William Gibson (des solutions socio-technologiques innovantes vont résoudre vos problèmes internes).

En toute sincérité, je comprends la séduction des projections intellectuelles, je suis moi même en phase de rémission. Toutefois, depuis que j’ai découvert les méthodes agiles en 2004 j’ai intégré un principe hérité du lean : concentrons nous sur le problème d’aujourd’hui.

Je ne suis pas tout à fait convaincu que lorsque nous parlons de #FutureOfWork, nous parlons des sujets principaux auxquels nos organisations sont confrontés aujourd’hui. Et de fait je ne suis pas tout à fait convaincu par la pertinence de ces réflexions. Continue reading “Numérique et travail : visions du futur et problèmes du présent”